mercredi 11 novembre 2009

Invitation google Wave

Bon j'ai un peu joué avec Wave, voici mes premières impressions :
_ Il faut un peu de temps pour s'habituer à l'utilisation, mais a plusieurs c'est vraiment bien.
_ Ne pas hésiter à utiliser le delete/reformulation pour garder un bon rapport signal/bruit
_ La structure arborescente est un peu déroutante (au moins au début)
_ Je n'ai pas réussi a faire marcher le drag&drop d'images (ubuntu karmic + Firefox 3.5) malgrès l'installation de Gears

Bon maintenant la bonne nouvelle :
_ J'ai reçu ce matin 8 invitations, j'en ai envoyé à des proches, mais il m'en reste 3 2 1 6 maintenant. Alors voilà le deal, les premiers lecteurs à en faire la demande pourront les obtenir.

03/12/09: 6 invitations à nouveau disponibles !

dimanche 8 novembre 2009

Surfing (the google) Wave

Ça m'a pris 5 mois, mais j'ai enfin fini par avoir mon invitation Google Wave.
(Encore merci Serge !!!)

Je pense faire un retour plus détaillé aprés quelques jours d'utilisations,
mais mes premières impressions sont plutôt bonnes :
_ Ergonomie à la Google (simple et configurable)
_ Le potentiel est là (mais nécessite, AMHA, une plus grande ouverture (accessible à TOUS)
_ Je suis un peut déçu par le nombre de robots/extensions disponibles (environ 200 trouvés)

Pour ceux qui se poseraient la question, apparemment je ne peux pas envoyer d'invitation.
(ou je n'ai pas encore trouvé...)

vendredi 30 octobre 2009

(ex?) Code Junkie

Plusieurs mois sans avoir codé la moindre ligne.

Mon métier actuel est plus sensé tourner autour du management et la gestion de projet, mais j'ai toujours continué à coder chez moi.
Enfin je devrais dire j'avais continué, parce que là : rien.

Pas d'envie, pas de manque, pas de laptop ouvert le soir dans le lit.

Je me fais vieux.

mercredi 8 juillet 2009

Vade Retro Satanas : Amen

Si comme moi vous êtes intéressé par
un Serveur virtuel Linux à bas coût avec un accès ssh,
et que vous pensez aux offres de la société Amen,
passez votre chemin :

* Au moindre problème l'administration ssh sera incriminée même quand le problème est localisé ailleurs (erreur humaine au datacenter, défaillance VM...)

* Le support est au mieux autiste, au pire de mauvaise volonté

* Les problèmes simples semblent insurmontables
(on en est à plus de 3 jours pour faire un 'mkdir /var/run/network')

Enfin, je suis probablement en colère...

Quoique, en y réfléchissant, la rapidité avec laquelle mes messages ont été effacés de leur forum me pousse à croire que je ne suis pas le seul à me plaindre et qu'ils ont l'habitude de tout cacher sous le tapis.

Heureusement ce blog se dresse fièrement contre la censure, l'incompétence et la mauvaise volonté d'Amen !
:-p


PS: Quelqu'un à un bon hébergeur sur VPS à bas coût à me recommander ?

samedi 6 juin 2009

Web 3.0 = World Wide Wave ?

J'ai découvert il a peu la présentation de Wave le dernier concept de Google.
http://wave.google.com/

J'avoue que j'ai été pas mal impressionné par cette éspèce de croisement entre mail, wiki, instant messenger et jabber sous stéroïde (le coté robot faisant office de passerelle entre différent protocoles/outils...)

Je vois déjà pas mal d'applications directement utilisables :
* Outil de gestion de projet
* Agrégation d'information/automatisation de taches
* Collecte/traitement de données collaboratives
* Gestion de connaissance collaborative (Comme un Super Wiki)
* Blog plus riche ;-)

J'ai fait une demande pour obtenir un compte, j'espère pouvoir en dire (ou même montrer) plus bientôt...

dimanche 17 mai 2009

Monolithiquement incorrect

Ca ne fait pas vraiment longtemps que j'utilise Emacs mais mon .emacs commence déjà à être dans un état inavouable :
Il contient des configurations pour des modes que je n'ai essayé que 10 minutes, et il est difficile d'y retrouver les informations relatives à un mode donné.

Une fois n'est pas coutume, je vais anticiper et faire un peu de rangement :

Etape 1 - Tout regrouper dans un répertoire

L'idée est d'avoir un fichier par mode (pour plus de modularité) dans un même répertoire.

Il se trouve que .emacs.d est prévu pour ça.

Je vais donc y créer 2 sous répertoire :

~/.emacs.d/my-emacs-conf pour mes configurations perso
~/.emacs.d/external-emacs-conf pour les fichiers de tiers (modes non fournis par le système, configurations maintenues par d'autres...)

Et tout ce qu'il me reste à faire, c'est de copier les différentes parties de mon .emacs monolithique dans des fichiers distinct de ~/.emacs.d/my-emacs-conf

Parfois le fichier se réduit à quelques options et/ou affectation de touches.
Voici par exemple le fichier ~/.emacs.d/my-emacs-conf/my-eblog.el dans son intégralité :

(load-file "~/.emacs.d/external-emacs-conf/e-blog.el")
(global-set-key "\C-cb" 'e-blog-new-post)


A noter que le fichier e-blog.el est dans ~/.emacs.d/external-emacs-conf car il n'est pas fourni par mon ubuntu et que j'ai du le téléchargé
(http://code.google.com/p/e-blog/source/browse/trunk/e-blog.el)

Etape 2 - Plus de ~/.emacs

Il faut maintenant se débarasser du fichier .emacs dans mon homedir
(j'ai dit *tout* dans le même répertoire !)

A partir de la version 22 d'Emacs le fichier .emacs.d/init.el est exécuté au lancement d'Emacs et rend donc mon ~/.emacs inutile.

Mon init.el se contentera de charger les fichiers précédemment crées par éclatement de mon .emacs monolithique.

Il se réduit donc pour l'instant à une suite de commande assez répétitive
(donc prévoir une session de lisp pour transformer ça en boucle)

(if (file-exists-p "~/.emacs.d/my-emacs-conf/my-org.el")
(load-file "~/.emacs.d/my-emacs-conf/my-org.el"))

(if (file-exists-p "~/.emacs.d/my-emacs-conf/my-ido.el")
(load-file "~/.emacs.d/my-emacs-conf/my-ido.el"))

(if (file-exists-p "~/.emacs.d/my-emacs-conf/my-cua.el")
(load-file "~/.emacs.d/my-emacs-conf/my-cua.el"))

(if (file-exists-p "~/.emacs.d/my-emacs-conf/my-pymacs.el")
(load-file "~/.emacs.d/my-emacs-conf/my-pymacs.el"))

Un petit coup d'emacs pour vérifier que tout se lance bien et je peux maintenant continuer à reconfigurer mon Emacs sur des bases (plus) saines.

vendredi 3 avril 2009

Emacs est ma maison

Quitte à essayer de nouvelles choses, mon année Python sera aussi, une année emacs.

Etant utilisateur de vi depuis plus de 15 ans, j'avoue que je partais avec un peu d'apréhension dans cette aventure : Je vais galérer, la moindre édition va devenir une tache lourde, je vais perdre l'efficacité que j'avais mis tant de temps à accumuler avec vi...

Bon premier constat, emacs est un puit sans fond, à chaque fois que j'apprends quelquechose, je découvre 3 nouveaux modes/astuces qui peuvent potentiellement m'intéresser.

Un exemple, je cherchais un mode pour python (j'en ai trouvé plusieurs, j'en parlerai plus longuement bientôt...) et je tombe sur e-blog.el qui permet de poster sur son blog à partir d'emacs.

Qu'a cela ne tienne, e-blog.el dans ~/.emacs.d/plugins/

(load-file "~/.emacs.d/plugins/e-blog.el")
(e-blog-new-post)

dans mon .emacs

M-x eval-buffer

Un login et un modt de passe

Et je vois le lien de mon blog apparaitre dans mon emacs...

Je clique dessus et un template s'ouvre devant moi :


Title:
Labels:
-------- Post Follows This Line --------

En fait c'est pas un template mais un nouveau monde qui s'ouvre...

C'est décidé emacs sera ma maison :-)

mercredi 25 février 2009

2009 l'année du serpent

N'ayant pas pris de bonnes résolutions cette année (à part 1280x800 (je sais c'est nul :-p)) je profite d'une semaine de vacances au ski pour prendre une "grande décision" :
2009 sera pour moi l'année de Python. Tout ce que j'aurais fait naturellement en Perl sera fait en Python. Pour me forcer à apprendre réellement Python, découvrir la culture associée, peut être me débarasser de quelques a priori et qui sait, enrichir mon "bag of tricks"...

En parlant d'a priori, je me surprends à apprécier la syntaxe : moins d'accolades c'est finalement pas si mal.